Dévoilement du programme de l’évènement BioPharm America

2008-07-24 17:28:00

Dévoilement du programme de l’évènement BioPharm America

Première rencontre de partenariat indépendante organisée aux É.-U.

conviant les grands noms mondiaux de la biotechnologie à deux journées

de réseautage intensif

CARLSBAD, Calif. et ATLANTA–(EMWPresswire)–Seulement deux mois avant le début de l’évènement BioPharm

America à Atlanta, les 9 et 10 septembre

2008, le Groupe EBD a annoncé aujourdhui les

grandes lignes du programme couvrant un large éventail denjeux

clés de cette industrie.

Ce très attendu évènement de partenariat BioPharm America devrait

accueillir de nombreux

acteurs réputés et respectés du secteur de la biotechnologie et

constituer la plus grande rencontre de partenariat internationale à

avoir eu lieu en sol américain.

Voici les grandes lignes du programme :

  • Quelles sont les répercussions de lévolution

    de la fabrication de médicaments par les sociétés biopharmaceutiques

    sur les opérations? Le partenariat étant toujours la« grande

    tendance » dans le secteur biopharmaceutique, les grands enjeux sont

    les suivants : Les acheteurs et vendeurs peuvent-ils concilier leurs

    perceptions divergentes concernant la gestion de projets et les

    conditions contractuelles? Comment ces différences se

    répercutent-elles sur les types dopérations

    qui auront lieu au cours des trois à cinq prochaines années? Comment

    le récent engouement pour les transactions de coûteuses plateformes

    reflète-il le génie, limprudence ou lexaspération

    dont sont issues les nouvelles stratégies R et D des grandes sociétés

    pharmaceutiques?

Monsieur Bruce Robertson, directeur général, H.I.G. Ventures, présidera

un groupe dexperts réunissant Rob Wills,

vice-président, Alliance Management, Johnson & Johnson; M. Christy

Shaffer, président du conseil et PDG, Inspire Pharmaceuticals; M. Sun

Park, vice-président, Développement des affaires, MedImmune, à analyser

ces enjeux stratégiques cruciaux et traiter du rôle des investisseurs,

du capital risque et du capital à risque privé, en établissant la

stratégie de partenariat des sociétés en phase dexpansion.

  • Nouveaux partenariats en oncologie : modèles pour des traitements

    inédits ou statu quo? Le secteur de loncologie

    a suscité le plus grand volume de spéculations et de transactions des

    deux dernières années? En raison des grandes fusions et acquisitions,

    comme lacquisition dAgensys

    pafr Astellas et lacquisition d’Adnexus

    par BMS, le secteur de loncologie a

    considérablement changé. Cette transformation soulève dimportantes

    questions : comment ces nouveaux acteurs de taille organisent leur

    portefeuille oncologique? quel changement sera apporté à leurs

    stratégies dalliances?

Par ailleurs, nombre de sociétés naissantes explorent de nouvelles voies

et recherchent de nouvelles technologies. De ces récents acteurs,

quelles technologies sont les plus prometteuses et quelles sociétés sont

en mesure de devenir les partenaires les plus solides?

Voilà les importantes questions dont on discutera lors de cette séance à

inscrire à son agenda. Seront présents M. Nils Debus, directeur

principal du développement des affaires internationales et homologation,

Bayer Schering; M. Aya Jakobovits, vice-président directeur, chef de la

R et D, Agensys-Astellas Group; et M. William P. Peters, président du

conseil et PDG, Adherex Technologies.

  • Nouvelles approches pour le traitement des maladies métaboliques

    Les maladies métaboliques, comme l’obésité et le diabète de type 2,

    sont en croissance et constituent un problème non négligeable pour la

    société. Les sociétés biotechnologiques et pharmaceutiques voient en

    elles des occasions en or de mettre au point et de commercialiser de

    nouvelles pharmacothérapies destinées à atténuer l’importance de ce

    type de troubles. Une figure importante de la médecine actuelle

    présidera une formation réunissant M. Thomas Landh, directeur,

    Stratégie et recherche de fournisseurs, Novo Nordisk et M. Eric

    Tomlinson, président du conseil et PDG, Altea Therapeutics pour tirer

    des explications capitales aux problèmes non résolus et besoins non

    satisfaits de cette catégorie de patients en croissance et connaître

    les derniers développements des experts de l’industrie sur les

    nouveaux agents thérapeutiques et systèmes de libération des

    médicaments visant à améliorer l’état du patient.

  • La tentation de s’affronter : devenir plus fort, plus riche n’est

    pas toujours souhaitable dans les partenariats de mise au point de

    médicaments. Pendant que les grandes pharma s’affairent à

    restructurer leurs processus de développement et à recomposer leurs

    découvertes médicales, nombre d’intermédiaires pharmaceutiques

    montrent toujours les raisons qu’ils sont plus performants pour gérer

    les moyens d’approvisionnement et à tirer le meilleur des partenariats.

Cette séance permettra d’examiner comment ces intermédiaires gardent

toujours une longueur d’avance sur les contrats toujours plus généreux

des grandes sociétés pharmaceutiques promettant aux nouveaux partenaires

et aux sociétés fusionnées leur autonomie sera maintenue.

  • Étudier la relation stratégie de portefeuille et développement des

    affaires.

Présidée par Ben Bonifant, vice-président, Développement des affaires,

Campbell Alliance, autour duquel sont réunis Mme Ellen Strahlman,

vice-présidente, Homologation, Développement des affaires

internationales, Pfizer; M. Manuel Litchman, vice-président et chef du

développement des affaires et de l’homologation en oncologie, Novartis;

et Steven Xanthoudakis, directeur, Homologation et recherche externe,

Merck Frosst Canada, cette séance a pour but d’étudier la relation entre

stratégie de portefeuille et développement des affaires.

Il est juste de s’attendre à ce que les activités de développement

commercial d’une société concordent parfaitement avec sa stratégie de

portefeuille et qu’elles en soient garantes. Or, cela varie d’une

société à l’autre, et souvent la stratégie favorise le potentiel

commercial de l’approvisionnement interne. Une fois qu’on trouve les

lacunes de ce dernier, on s’en remet au développement des affaires pour

les combler. Si ces deux fonctions fonctionnent en vase clos, le

développement des affaires trouve souvent difficile de faire concorder

les actifs acquis avec les priorités de l’investissement de l’axe

d’approvisionnement du développement. Par conséquent, l’approche

efficace est de prendre en considération les occasions d’affaires en les

coordonnant avec les décisions prioritaires concernant les actifs de la

source d’approvisionnement interne. En pratique, faire concorder

stratégie avec implantation est plus facile à dire qu’à faire, et

certaines sociétés recourent à diverses approches pour y parvenir.

  • Anticorps : solution aux problèmes des grandes sociétés

    pharmaceutiques?

L’intérêt pour les anticorps a grimpé en flèche ces dernières années, et

pour cause :

les anticorps constituent la catégorie de médicaments dont la

croissance est la plus rapide, avec près d’un millier de projets

en phase de recherche ou d’études cliniques;

les produits et le matériel relatifs aux anticorps sont au cœur de

nombreuses ententes biotech-pharma et biotech-biotech;

les anticorps ont stimulé l’activité des fusions et acquisitions

étant donné le faible nombre de grandes sociétés biotechnologiques

dotées de matériel relatif aux anticorps et les moyens

d’approvisionnement ont été acquis par les grandes sociétés

pharmaceutiques à fort prix.

Est-ce que ces dynamiques ne sont que l’effet d’une tendance volatile

destinée à s’essoufler dans un avenir rapproché ou sommes-nous plongés

dans une nouvelle ère où la 3e, la 4e ou une énième génération de

thérapies par anticorps dominera les moyens d’approvisionnement de mise

au point de médicaments, permettra de découvrir de nouvelles sources et

fournira des pharmacothérapies accessibles au plus grand nombre,

efficaces et sûres?

Séance présidée par M. Fritz Rudert, directeur général, FHR Consulting,

réunissant M. Simon Moroney, PDG, Morphosys; Dr Jette Asboe Lassen,

responsable du développement des affaires, Symphogen; Dr Masamichi

Koike, PDG et président du conseil, BioWa; et Mme Margaret Karow,

directrice générale, Recherche, Amgen, pour discuter de la solution «

magique » ou prometteuse parmi d’autres qui le sont tout autant que sont

les pharmacothérapies par anticorps.

  • Thérapies translationnelles : comment financer l’innovation, la

    recherche de pointe plus efficacement? Peut-être que le plus grand

    défi que doit relever la médecine moderne aujourd’hui consiste à

    concilier la nécessité de produire des profits à court terme du marché

    médical actuel avec le long et difficile processus exigeant une

    dizaine d’années et des investissements colossaux, généralement requis

    pour concrétiser des idées révolutionnaires en matière de médicaments.

    Cette tension se fait grandement sentir lorsque les idées naissantes

    les plus novatrices nécessitent un financement majeur pour les faire

    franchir les étapes nécessaires à leur mise en œuvre. Ces techniques

    et ces processus nécessaires pour passer cet obstacle sont ce

    qu’appellent les chercheurs du monde médical la médecine

    translationnelle.

Séance présidée par John P. Richert, vice-président du programme de

développement commercial et technologique, North Carolina Biotechnology

Center, elle réunira les praticiens de la médecine

translationnelle dont les universités dont les activités portent sur

l’accroissement important de la valeur commerciale des produits avant

leur homologation, les instituts de recherche exclusivement centrées sur

ce modèle et les sociétés qui sont parvenues à sortir de cette impasse.

  • L’ABC de l’homologation

Les jeunes sociétés voient souvent leur première licence d’homologation

comme une source de revenu. La plupart de ces sociétés ne parviennent

tout simplement pas à « concrétiser » cette première entente. Ce fort

taux d’échecs est attribué au fait qu’on n’enseigne pas l’ABC de

l’homologation à ces jeunes sociétés.

Bien qu’il n’existe pas de livre sur le sujet, certaines pratiques

exemplaires, si elles sont respectées, font croitre les chances autant

pour le titulaire que pour l’octroyeur de la licence d’homologation.

Présidée par Diane Romza-Kutz, présidente, Life Sciences Practice Group,

Neal, Gerber & Eisenberg LL, cette tribune consistera à suivre les

étapes menant à une homologation protégeant l’intérêt du détenteur de

licence, de lui donner les rudiments pour préparer ses négociations et

conclure une entente d’homologation réussie.

Les évènements organisés par le Groupe EBD sont reconnus partout, car il

est récipiendaire du gold

standard (étalon d’or) pour ses

grandes rencontres de partenariat bio-pharma très efficaces . Comme

tous les évènements organsisés par EBD Group, le partenariat à BioPharm

America 2008 est hébergé

par partneringONE, le système de

partenariat le plus perfectionné de l’industrie. partneringONE permet

aux participants d’accéder efficacement à une grand bassin de

partenaires potentiels, ainsi que de déterminer et de prévoir des

rencontres personnelles avec des dizaines de sociétés ciblées.

L’inscription générale à BioPharm America est maintenant possible à http://www.ebdgroup.com/bpa/registration.htm

L’inscription anticipée des médias à BioPharm America est maintenant

possible sur Internet. L’inscription est gratuite pour les membres

agréés des médias. Pour vous inscrire, rendez-vous à l’adresse suivante

: http://www.ebdgroup.com/bpa/press_reg.htm.

A propos de BioPharm America

Cest à BioPharm America que se nouent les

partenariats dans le secteur des biotechnologies. Rencontrez en tête-à

tête les responsables du monde entier des secteurs biotechnologique et

pharmaceutique afin didentifier et de nouer

des relations stratégiques. BioPharm America est lunique

évènement de partenariat en Amérique du Nord basé sur la même formule

gagnante qui a suscité les éloges du public à loccasion

de BIO-Europe et de BIO-Europe Spring®, les

autres évènements européens du Groupe EBD. BioPharm America représente

tout simplement une occasion incomparable pour les entreprises de la

chaîne de valeur biotechnologique de se réunir et de travailler

ensemble. Pour de plus amples renseignements, rendez-vous sur le site www.biopharmamerica.com.

A propos du Groupe EBD

Le Groupe EBD est l’entreprise phare du partenariat dans le secteur

mondial des biotechnologies. Depuis 1993, les entreprises du secteur des

sciences de la vie ont mis à profit les conférences de partenariat, la

technologie et les services du Groupe EBD, dans le but didentifier

des perspectives d’affaires et de développer des relations stratégiques

qui sont les éléments moteurs de leurs activités.

Les conférences du Groupe EBD sont organisées en collaboration avec les

principaux partenaires du secteur et les organismes de commerce

internationaux Parmi elles figurent BIO-Europe, la plus importante

conférence indépendante de partenariat au monde dans les sciences de la

vie (organisée avec lappui de la

Biotechnology Industry Organization (BIO, Association pour l’industrie

des biotechnologies), BIO-Europe Spring®,

BioPharm America (le nouvel événement

nord-américain du groupe EBD), et BioEquity Europe (co-organisé avec

BioCentury Publications et BIO).

Le logiciel innovant de partenariat en ligne d’EBD, partneringONE,

est également utilisé dans de nombreux autres événements à travers le

monde. En dehors des conférences, les consultants du Groupe EBD offrent

une assistance personnalisée aux entreprises cherchant à vendre ou

acheter des licences pour des produits ou des technologies. Le Groupe

EBD est implanté aux États-Unis et en Europe.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site www.ebdgroup.com.

Le texte du communiqué issu dune traduction

ne doit daucune manière être considéré comme

officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du

communiqué dans sa langue dorigine. La

traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera

jurisprudence.

Groupe EBD
Constantine Theodoropulos, +1 (617) 292 7319
ctheodoropulos@ebdgroup.com

free cash grants, free grant money, free money, cash grants, scholarships, business grants, foundation grants, government grants, debt grants, consolidation, college tuition, financial aid, medical grants, personal grants, medical bills, unsecured loans, no interest loans, financing, loans, capital, non profit organizations

Major Newsire & Press Release Distribution with Basic Starting at only $19 and Complete OTCBB / Financial Distribution only $89

Get Unlimited Organic Website Traffic to your Website
TheNFG.com now offers Organic Lead Generation & Traffic Solutions